:

Quelle est la rémunération légale d'un stage ?

Table des matières:

  1. Quelle est la rémunération légale d'un stage ?
  2. Quels sont les stages rémunérés ?
  3. Comment s'appelle la rémunération d'un stagiaire ?
  4. Est-ce que les stagiaires sont payés ?
  5. Est-ce que les stages en BTS sont remuneres ?
  6. Puis-je faire un stage rémunéré ?
  7. Qui est l'employeur d'un stagiaire ?

Quelle est la rémunération légale d'un stage ?

3,9 € Le montant de la gratification doit figurer dans votre convention de stage. Le taux horaire de la gratification est égal au minimum à 3,9 € par heure de stage, correspondant à 15 % du plafond horaire de la sécurité sociale (soit 26 € x 0,15).

Quels sont les stages rémunérés ?

Tout stage supérieur à 2 mois effectués dans la même entreprise soit l'équivalent de 44 jours (sur la base de 7 heures par jour), effectué en continu ou bien en fractionné au cours de la même année d'enseignement scolaire ou universitaire ouvre droit à gratification.

Comment s'appelle la rémunération d'un stagiaire ?

Le stagiaire n'étant pas considéré comme un salarié, il ne s'agit ni d'un salaire, ni d'une rémunération, ni d'une indemnité. On parle alors de gratification. Un employeur qui accueille un stagiaire doit lui verser une gratification minimale.

Est-ce que les stagiaires sont payés ?

Une gratification minimale est versée à partir de la 309e heure de stage même s'il est effectué de façon non continue. En dessous de ces seuils de durée, l'organisme d'accueil n'a pas l'obligation de verser une gratification.

Est-ce que les stages en BTS sont remuneres ?

La rémunération des stagiaires est indexée sur le plafond de la sécurité sociale, à hauteur de 15%. ... L'employeur a le choix entre deux manières de vous verser la rémunération : soit "au réel", selon le temps de travail effectué chaque mois, soit de façon lissée, établie par rapport à la moyenne sur la durée du stage.

Puis-je faire un stage rémunéré ?

Selon le site officiel de l'administration publique, un stage doit obligatoirement être rémunéré si sa durée est supérieure : soit à 2 mois consécutifs (soit l'équivalent de 44 jours à 7 heures par jour)

Qui est l'employeur d'un stagiaire ?

il n'a pas de contrat de travail, même s'il exécute des tâches professionnelles sous l'autorité du chef d'entreprise. Un stagiaire peut se voir reconnaître la qualité de salarié s'il exécute un véritable travail sous la subordination de l'employeur, même si une convention de stage a été signée.