:

Comment utiliser une carte topographique ?

Table des matières:

  1. Comment utiliser une carte topographique ?
  2. Comment lire les coordonnées d'une carte topographique ?
  3. Comment identifier un décrochement sur une carte ?
  4. Comment calculer l'altitude sur une carte topographique ?
  5. Comment lire une carte de relief ?
  6. Comment reconnaître une faille ?

Comment utiliser une carte topographique ?

Vous pouvez utiliser un curvimètre, cette petite roulette dotée d'un cadran gradué. En suivant avec la roulette le tracé de l'itinéraire sur la carte, vous pouvez lire directement sur le cadran la distance terrain correspondante. Il faut préalablement étalonner le cadran en fonction de l'échelle de la carte.

Comment lire les coordonnées d'une carte topographique ?

Le premier nombre sur toute échelle est « 1 ». C'est l'unité de mesure de votre carte. Le deuxième nombre sur l'échelle est la distance réelle. Par exemple, une échelle de 1/20 000 signifie qu'un centimètre sur votre carte équivaut à 20 000 centimètres dans le monde réel.

Comment identifier un décrochement sur une carte ?

Pour savoir si le décrochement est « dextre » ou « senestre », il faut imaginer que l'on est sur l'un des deux compartiments de la faille et que l'on observe un repère situé sur l'autre compartiment.

Comment calculer l'altitude sur une carte topographique ?

Utiliser les courbes de niveau pour déterminer l'altitude des montagnes et des étendues planes. Plus les courbes sont rapprochées les unes des autres et plus la pente est abrupte.

Comment lire une carte de relief ?

Marquées en orange sur la carte, les courbes de niveau représentent le relief. Une courbe de niveau relie tous les points de même altitude sous forme d'une ligne continue. L'écart entre ces courbes est défini dans la légende, en règle générale il est de 20 mètres en montagne et de 10 mètres en plaine.

Comment reconnaître une faille ?

Dans le cas d'une faille normale, le bloc au dessus de la faille bouge vers le bas par rapport au bloc en dessous. Ce mouvement est créé par des forces en extension et provoque un allongement. Dans le cas d'une faille inverse, le bloc au dessus de la faille bouge vers le haut par rapport au bloc en dessous.