:

Où regarder le tombeau des lucioles ?

Table des matières:

  1. Où regarder le tombeau des lucioles ?
  2. Comment se termine le tombeau des lucioles ?
  3. Quel âge pour voir le tombeau des lucioles ?
  4. Pourquoi le tombeau des lucioles s'appelle ainsi ?
  5. Qui a fait le tombeau des lucioles ?
  6. Qui est l'auteur du Tombeau des lucioles ?
  7. Est-ce que le Tombeau des Lucioles est triste ?

Où regarder le tombeau des lucioles ?

Le Tombeau des lucioles | Netflix.

Comment se termine le tombeau des lucioles ?

Setsuko meurt de faim. Seita procède alors à l'incinération du corps de sa petite soeur. Seul, il se laisse lui-même dépérir dans une gare – comme tant d'autres autour de lui. L'agent de maintenance retrouve la boite contenant les cendres de Setsuko, qu'il jette au loin.

Quel âge pour voir le tombeau des lucioles ?

Nous conseillons ce film à partir de 11/12 ans, mais avec un accompagnement et une mise en contexte. Takahata ayant voulu représenter la réalité de la guerre, le film comporte plusieurs scènes difficiles.

Pourquoi le tombeau des lucioles s'appelle ainsi ?

Si Le tombeau des lucioles évoque des ressemblances évidentes avec le passé du Japon et des références claires à la défaite du Japon à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il évoque avant tout la souffrance et les douleurs de la guerre, quel que soit le pays et les circonstances.

Qui a fait le tombeau des lucioles ?

Le Tombeau des lucioles
RéalisateurIsao Takahata
ProducteurTōru Hara
ScénaristeIsao Takahata
Studio d'animationStudio Ghibli
CompositeurMichio Mamiya
4 autres lignes

Qui est l'auteur du Tombeau des lucioles ?

Akiyuki Nosaka Le Tombeau des lucioles/D'après l'œuvre originale de L'écrivain japonais Akiyuki Nosaka, auteur du récit semi-autobiographique La Tombe des lucioles primé et adapté en film d'animation, est décédé à l'âge de 85 ans, a-t-on appris jeudi via la presse.

Est-ce que le Tombeau des Lucioles est triste ?

On ne peut le comparer à aucun film tant il pose une ambiance triste et nostalgique. ... Réalisé par Isao Takahata, Le tombeau des Lucioles est souvent cité en tant que film très triste. Tellement cité qu'on a parfois l'impression qu'aux yeux des gens, c'est le film le plus triste.