:

Comment construire un barrage en terre ?

Table des matières:

  1. Comment construire un barrage en terre ?
  2. Comment construire un petit barrage ?
  3. Comment creer une retenue d'eau ?
  4. Comment faire une petite retenue d'eau ?
  5. Comment réaliser une retenue collinaire ?
  6. Comment faire un petit plan d'eau ?

Comment construire un barrage en terre ?

Il consiste à construire en travers du lit de la rivière un massif en terre dont les pentes sont assez douces pour assurer la stabilité et la terre asse imperméable (typiquement de l'argile) pour éviter ne passe au travers du barrage.

Comment construire un petit barrage ?

Barrage en roche Vous devez construire ce type de barrage par couches. Pour chaque couche, employez d'abord de grosses pierres, puis remplissez les intervalles avec des pierres plus petites. La largeur de la base du barrage dépend de sa hauteur finale qui ne doit pas excéder 1 m .

Comment creer une retenue d'eau ?

La création d'une retenue est soumise à une procédure d'autorisation ou de déclaration prévue par le code de l'environnement. Cette procédure vise à vérifier que l'impact de la création de la retenue sur le milieu naturel est acceptable.

Comment faire une petite retenue d'eau ?

Tout comme un étang, une retenue est sujette à des pertes d'eau par infiltration et évaporation. Pour compenser ces pertes, prévoyez une retenue dont le volume soit 1,5 fois supérieur au volume d'eau nécessaire pour couvrir tous vos besoins en eau.

Comment réaliser une retenue collinaire ?

Le principe de la retenue collinaire est de la remplir l'hiver et au printemps, afin qu'elle soit pleine au moment des forts besoins en eau en été. En année sèche, ces volumes ne peuvent pas être fournis par le milieu en été.

Comment faire un petit plan d'eau ?

Le plus simple est encore de construire un étang creusé, comme dans l'exemple ci-dessus : Commencez par creuser un cratère du diamètre voulu. Une fois que vous avez terminé d'évacuer la terre, recouvrez la totalité de la surface avec les bandes géotextiles, puis avec la membrane imperméable.