:

Comment se traduit l'esthétique classique en littérature ?

Table des matières:

  1. Comment se traduit l'esthétique classique en littérature ?
  2. Quelles sont les caractéristiques de l'esthétique classique ?
  3. Quelle est la conception classique du beau ?
  4. Quels modèles littéraires revendiquent les défenseurs de l'esthétique classique ?
  5. Quelles sont les caractéristiques du Préromantisme ?
  6. Comment Platon Aristote et Platon Perçoivent-ils le beau ?
  7. Comment Platon-Aristote et Plotin Perçoivent-ils le beau ?
  8. Quel est l'impératif absolu de l'esthétique classique au xviie ?

Comment se traduit l'esthétique classique en littérature ?

Le classicisme du XVII e siècle est loin de se limiter à une imitation des Anciens. Doctes et littéraires inventent en fait une esthétique fondée sur des principes d'ordre assez contraignants qui amèneront la critique moderne à assimiler classicisme et respect des règles.

Quelles sont les caractéristiques de l'esthétique classique ?

Le goût classique repose sur un idéal de clarté et de juste mesure : ordre, régularité et sobriété en sont les maîtres mots. La création artistique doit être guidée par la raison et non par l'imagination, elle se conçoit sur le mode de l'imitation des Anciens.

Quelle est la conception classique du beau ?

La contemplation de la beauté, aussi bien dans l'œuvre d'art que dans la nature, est utile parce qu'elle permet de pénétrer l'intimité des choses : lorsque nous voyons une belle chose, ce que nous sentons comme beau n'est pas la chose sensible, mais la réalité invisible, et idéale, qui paraît en elle et à travers elle.

Quels modèles littéraires revendiquent les défenseurs de l'esthétique classique ?

La tragédie, par exemple, doit inspirer au spectateur « terreur et pitié », tandis que la comédie dénonce les ridicules et les torts de ceux qui s'écartent du droit chemin. ... Cette exigence morale de la littérature classique fait de la tragédie l'un des genres privilégiés du classicisme.

Quelles sont les caractéristiques du Préromantisme ?

Exaltation du sentiment de la nature, philosophie de la nature ; Exaltation de l'originalité de style et de personnalité, aux dépens de la doctrine de l'imitation classique ; Irrationalisme, celui des Contre-Lumières, et déjà de la philosophie romantique et de l'antiphilosophisme.

Comment Platon Aristote et Platon Perçoivent-ils le beau ?

Chez Platon, le beau est associé au vrai et au bien comme une des idées les plus élevées. L'intuition de la beauté en soi est supérieure à la jouissance provoquée par les beaux objets particuliers.

Comment Platon-Aristote et Plotin Perçoivent-ils le beau ?

L'aspect subjectif du beau. Les philosophes grecs, Socrate, Platon, Aristote et leur école font consister la beauté dans la symétrie des parties et la grandeur des objets ; ils n'envisagent presque pas l'aspect subjectif du beau. Tout autre est la manière de voir de Plotin.

Quel est l'impératif absolu de l'esthétique classique au xviie ?

Ainsi, une œuvre ne doit pas procurer un plaisir gratuit mais s'inscrire dans une visée morale et didactique ; le mot d'ordre est d'« instruire et plaire » pour corriger les défauts humains. ... Cette exigence morale de la littérature classique fait de la tragédie l'un des genres privilégiés du classicisme.