:

Comment Appelle-t-on une œuvre qu'on peut télécharger librement car son auteur est mort ?

Table des matières:

  1. Comment Appelle-t-on une œuvre qu'on peut télécharger librement car son auteur est mort ?
  2. Comment Appelle-t-on une oeuvre libre de droit ?
  3. Comment Appelle-t-on une œuvre d'esprit ?
  4. Comment Appelle-t-on le droit une œuvre d'esprit ?
  5. Comment savoir si une oeuvre est tombée dans le domaine public ?

Comment Appelle-t-on une œuvre qu'on peut télécharger librement car son auteur est mort ?

L'oeuvre tombée dans le domaine public est une chose commune et dont l'usage est commun à tous. L'article L. 123-1 du Code de la propriété intellectuelle prévoit que l'auteur jouit, sa vie durant, du droit exclusif d'exploiter son oeuvre sous quelque forme que ce soit et d'en tirer un profit pécuniaire.

Comment Appelle-t-on une oeuvre libre de droit ?

On parle d'"œuvre libre" ou de "contenu libre" lorsque le contenu (texte, image, musique, etc.) ... n'est pas (ou plus) protégé par les droits d'auteur ou le copyright (on dit alors qu'il est dans le domaine public) ou quand l'auteur décide de le placer sous une licence libre.

Comment Appelle-t-on une œuvre d'esprit ?

La définition est simple. La notion d'œuvre de l'esprit au sens du droit de la propriété intellectuelle renvoie à toute création résultant d'une activité intellectuelle ou artistique, qu'il s'agisse de livres, de musiques, de dessins ou encore de logiciels.

Comment Appelle-t-on le droit une œuvre d'esprit ?

Le droit d'auteur protège les œuvres littéraires, notamment les créations graphiques, sonores ou audiovisuelles et plastiques, les créations musicales, mais aussi les logiciels, les créations de l'art appliqué, les créations de mode, etc.

Comment savoir si une oeuvre est tombée dans le domaine public ?

Pour savoir si une œuvre est tombée ou non dans le domaine public, il faut donc calculer à partir de l'année de décès de l'auteur si plus de 70 ans se sont écoulés. Dans le cas de James Joyce, l'auteur étant décédé en 1941, son œuvre est effectivement tombée dans le domaine public, depuis 2012.